Rencontre pcf pg, Municipales, le PCF et le PG dépassent leurs désaccords

Partager par mail Commenter rencontre pcf pg article Jean-Luc Mélenchon du Parti de gauche a qualifié mardi 30 juin de "vraisemblable" la constitution de "listes communes autonomes" de son parti avec le PCF et le NPA aux régionales de mars Cette déclaration intervient à quelques heures d'une rencontre avec Olivier Besancenot du NPA, qui a fait cavalier seul aux européennes.

rencontre flirt algerie site de rencontre pour célibataires catholiques

Invité sur France Inter, l'ancien socialiste a annoncé que le leader du NPA et lui-même allaient "avancer", avant d'annoncer comme "vraisemblable" la constitution de "listes communes autonomes au premier tour du Parti communiste, du NPA, du Parti de gauche et de leurs autres alliés" aux régionales.

Sa "bataille politique" est désormais de "rassembler tout ça dans un rencontre pcf pg commun où chacun garde sa personnalité". Il a néanmoins reconnu qu'il n'est "pas révolutionnaire de la même manière" qu'Olivier Besancenot.

rencontre pcf pg

Le NPA n'a obtenu pour sa part aucun eurodéputé. Il ne regrette cependant pas son refus d'alliance avec le Front de gauche jugeant que le PCF s'allierait de nouveau au PS dès les régionales pour "sauver les élus communistes".

rencontre pcf pg site rencontre franco vietnamien

Il a également posé les préalables indispensables à une alliance. Refusant tout "accord de gestion avec le PS ou avec Europe-Ecologie", il ne doit pas y rencontre pcf pg non plus "confusion ou politique à géométrie variable".

Rencontres sur internet : elles auraient dû se méfier ! - Ça commence aujourd'hui

Il rejette également une "politique qui épouse les intérêts de reproduction de l'appareil d'élus du PCF". Selon Pierre-François Grond, Jean-Luc Mélenchon, "en désaccord avec son allié" communiste, "essaie de sauver son attelage des européennes". Il a cependant précisé être "pour le rassemblement de toute la gauche", "sans exclusive" avant de conclure : "la gauche doit reconquérir le terrain" et "aller dans les contenus".

La rencontre a duré plus de trois heures. Elle a principalement abordé quatre questions : Premièrement, les deux délégations portent la même appréciation sur la gravité de la conférence de presse de François Hollande.

Lire Aussi